Méthodes spectroscopiques appliquées aux minéraux (Georges Calas)

Méthodes spectroscopiques appliquées aux minéraux (1987) T1 : 1- 428 T 2 : 429 – 680

Les méthodes spectroscopiques ont connu ces dernières années un fort développement en Minéralogie. Couvrant les différents domaines du spectre électro-magnétique, depuis les rayons jusqu1aux radiofréquences, elles permettent de donner une idée plus juste de la localisation des atomes -constituants majeurs ou en traces- dans les minéraux. Cette “Géochimie du Solide”, ainsi qu’elle a parfois été nommée, nous décrit en effet les éléments dans leurs liaisons chimiques avec les structures cristallines et donne un accès direct aux populations de sites et aux processus de substitution. Il est possible d’autre part de relier les mesures spectroscopiques avec des propriétés physiques importantes, comme la couleur ou la luminescence des minéraux, le magnétisme ou la conduction électrique. Afin de rapprocher physico-chimistes et minéralogistes sur ce thème, la Société Française de Minéralogie et de Cristallographie a organisé en 1985 une école d’hiver à Aussois. Cet ouvrage reprend les cours donnés à cette occasion en gardant la division adoptée lors de l’école: les principes des méthodes sont d’abord décrits de façon synthétique et les Chapitres correspondants sont rassemblés dans le Volume 1. Le Volume 2 reprend les cours correspondant à des applications spécifiques pour les minéraux et leurs milieux de formation; ce deuxième Volume ne se veut pas exhaustif sur les domaines traités mais insiste plutôt sur la spécificité des informations obtenues au travers des méthodes spectroscopiques.

pdf/Calas-MethodesSpectro-vol1.pdf

pdf/Calas-MethodesSpectro-vol2.pdf