Geikielite sur rutile maclé

J.-L. Robert

Il s’agit de la croissance épitaxique de geikielite, ilménite magnésienne, MgTiO3, sur la macle en genou du rutile, TiO2. La face basale (0001) de la geikielite s’accole aux faces (010) des deux cristaux de la macle en genou du rutile. La geikielite ne “pousse” que là, jamais sur un cristal de rutile seul, ni sur l’un des deux cristaux de la macle. On a montré qu’il y avait continuité structurale entre les deux minéraux, les octédres (TiO6) sont formés de 3 oxygènes appartenant au rutile porteur et 3 oxygènes appartenant à la geikélite en épitaxie.

Extrait de la publication: Robert J.-L. et Donnay J.D.H. – Epitaxie sur macle.
Canad. Mineral. 14, 508-514, (1976).

Sur la première photo, on remarque un petit octaèdre de spinelle MgAl2O4.